Archives de catégorie : Mon histoire

Scary shit

C’est bientôt Halloween. Ca sent le pumpkin spice latte à 6 euros chez ces escrocs de Starbuck’s, les feuille mortes par terre sur lesquelles nos Air Force glissent un peu trop souvent, les queues infinies…

Shoulda coulda woulda

Alors c’est quoi shoulda coulda woulda ?   C’est la contraction de “I should have, I could have, I would have”, soit “J’aurais dû, j’aurais pu, il aurait fallu”. En gros c’est l’auto-flagellation puissance 12.…

Pas de panique

La dernière fois, alors que j’étais en train de commander mon Uber pour aller à l’aéroport et prendre un avion à 7h, que j’ai vu que la course était à 104€ au lieu des 30…

Haaaaave you met Tinder? Part 2

Non parce que Tinder, franchement c’est comme les brunchs à Paris ; clairement on pourrait écrire un paquet d’articles dessus, et ça ne cesse jamais de nous étonner. Les mecs juste pas polis. Mais alors…

Been there, loved that

J’ai aimé voir des gens marrons, blancs, jaunes, noirs, s’embrasser pour ne laisser que le bleu blanc rouge sur leurs peaux J’ai aimé voir les drapeaux du Maroc et de l’Algérie flotter dans les airs,…

Le bonheur estival en didascalie

Parce que parfois, on n’a pas vraiment besoin de mots.   Le serveur qui change la corbeille de pain de notre table en terrasse Celui qui remplit notre verre d’eau fraîche sans nous couper dans…

L’Ego

  “Ouais mais à Paris les gens sont durs un peu non ?” “Naaaaaan, si t’as la corpulence de Damso et la dextérité de Mbappé t’es protégé. Sinon faut avoir un bon psy, et des…

Haaaave you met Tinder?

    Dans la catégorie “Je retourne ma veste en moins de temps qu’il n’en faut pour proposer « drinks ? » un jeudi soir” ; j’ai découvert Tinder. Ouais en 2018. Bon, j’ai un peu de retard ok,…

J’ai pas tout compris

Dans la vie, tu sais plutôt si tu fais partie des gens qui savent garder la tête froide dans des situations compliquées, ou de ceux qui paniquent dès qu’un voyant passe au rouge sur le…

That shit crazy

Non mais Paris c’est bien hein, mais il faut avouer qu’il y a un niveau de folie qui dépasse l’entendement par contre. Et ce qui m’inquiète encore plus, c’est que ça ne nous paraît plus…