Archives de catégorie : Mon histoire

Attends mais…

  Parfois j’ai l’impression que les gens nous jugent sur des trucs où l’on ne devrait pas l’être. Parce que juger, tout le monde le fait, on le sait, mais juger sur des trucs où…

3…2…1

    Chère 2015,   J’suis pas du genre à être verbalement vulgaire (si), mais toi j’ai envie de te dire des choses trashouilles tellement tu as été plus dure qu’un lendemain de cuite au…

Les sociopathes

  On a beau dire ce que l’on veut, il y a des choses envers lesquelles on a certains préjugés. Des trucs installés au fin fond de notre conscience qui en deviennent des certitudes. Ça peut…

Go fuck yourself.

Il y a trois semaines on prenait cette photo à La Belle Équipe. Parce qu’on était heureux, heureux d’être ensemble avant le départ pour l’étranger de Mathou. Heureux, on l’est à ces terrasses, où l’on…

Rencontre du 3ème gramme

Il y a des phrases que l’on prononce TOUT LE TEMPS. Enfin du moins après le 8ème 2ème Gin Tonic.   Hey, on prend des shots ?   Oula 12 minutes à pieds. On prend un Uber ?…

Only Google can judge me

    Parfois j’ai l’impression que Google, c’est mon ami. Pas genre « Google is your friend » (J’ai envie d’abattre avec une scie sauteuse les gens qui me répondent ça quand je pose une question) (genre…

Les excuses

  Parfois quand j’entends des trucs sortir de la bouche des gens (et je m’inclus carrément dedans), je me dis qu’on est TOUS créatifs quand il s’agit de se justifier.   Bah ouais mais tu…

Not cool

  La dernière fois (enfin y’a genre 5 ans) (parfois la phase réflexion de l’écriture d’un article peut prendre un peu de temps), j’attendais la ligne 1 un matin de semaine, donc clairement quand j’ai…

Try again

  J’ai été chez Castorama.   Et qu’on se le dise, un nouveau monde s’est ouvert à moi. J’ai découvert des objets dont je ne soupçonnais pas le début d’existence, du balai tout doux pour…

La dualité

    Parfois je me dis que deux vies ne seraient pas de trop.   Je vous évite le couplet du « pas assez de temps pour tout faire », parce que si je passais moitié moins…