Appelez-moi Stéphane tout de suite

 

Chercher un appartement, c’est comme chercher un mec. Sauf que là, tu dois mettre toute ta vie entre les mains d’un inconnu et prier pour que ça marche.

 

Attends…

 

Oui, chercher un appartement, c’est comme chercher un mec. Ou un job (pour ceux qui ne veulent pas de « nous avons aimé » « nous pensons que » et autres trucs à nous.)

 

Tu vois l’annonce, l’intitulé te plaît, le contenu des missions a l’air top, et toi tu as envie de signer là tout de suite maintenant qu’on en parle plus, mais le problème, c’est que tu n’es pas tout seul mon ami.

 

Le truc c’est que pour le job, clairement cela ne dépend que de toi. Études, book, CV, c’est comme passer un examen, t’es bon, ça passe, tu bois des gin tonics la veille jusqu’à 2h, ça ne passe pas (enfin ça peut passer, mais c’est un peu plus compliqué en termes de gestion de main qui tremble et de sueurs froides). Quand tu donnes ton dossier pour un appartement, tu as beau faire tes yeux de Chat Potté, afficher ton plus beau sourire, et montrer à quel point tu es fiable/organisée/ponctuelle/coolos (ne rayez pas la mention inutile, on peut être tout à la fois – sauf humble), ça ne va pas forcément t’emmener direct dans ton nouveau lit Fleux sans passer par la case « Oui c’est au 4ème sans ascenseur les amis. Mais les pizzas sont pour moi ça me fait plaisir ».

 

Mais avant-même de pouvoir déposer un dossier, il y a l’organisation des visites. Et là, c’est plus fou qu’un sketch de l’ami François.

 

Pérusse.

 

(Il y a des gens pour lesquels je trouve que l’on n’a jamais, JAMAIS besoin de préciser les noms de famille. Genre Vin, Viggo, ou François.)

 

Parce que pour avoir un appartement, en plus des 12 garants, pièce d’identité, RIB, taxe d’habitation, fiche d’impôts, tickets d’afterwork des 3 dernières années, carte de fidélité de Subway et groupe sanguin, il faut des fiches de paie, et pour avoir des fiches de paie il faut…un job.

 

Oui madame.

 

Alors quand les agences organisent des visites le mardi à 16h, je me demande ce que font les personnes qui postulent pour l’appartement.

 

Bartender ? Boulanger ? Vori v zakone freelance ?

 

Call me crazy, mais moi le mardi à 16h, bah je travaille. Mais la personne qui organise les visites d’appartements qui te plaisent, c’est comme la nana des impôts, ta concierge ou Leatherface ; mieux vaut l’avoir avec que contre toi. Alors tu la brosses dans le sens des cheveux, tu lui fais des blagues Apericube et surtout, SURTOUT, tu ne dis rien quant au fait que son agence est fermée le samedi.

 

Bien à vous, et de la livraison Ikea entre 7h et 19h (?)

Facebook Twitter Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *