C’est le printeeeeeemps

– Mais arrête c’est trop pas le printemps, il fait encore super froid hier j’ai mis une écharpe gnagnagna

J’ai dit C’EST LE PRINTEMPS. Y’a marqué sur mon agenda d’accord. Alors pourquoi c’est le printemps ? Comment on en est sûr.e.s ?

 

On est passé de trois à vingt coureurs aux Tuileries les mercredis matins. Bah alors les gars, vous étiez où en novembre quand il faisait -1°c, hein ? HEIN ?

 

J’ai vu des gens en short alors qu’il ne faisait que 17°c avec du soleil. Oui je faisais partie des gens, et alors ?

 

Les mecs qui font du crossfit dans ma salle de boxe ne mettent plus de tee-shirts pendant l’entraînement

 

Dans les vestiaires de cette même salle, il n’y avait plus d’eau chaude la dernière fois pour se doucher, et personne n’était énervé.

 

Les parisiens ont troqué leurs dolipranes pour des antihistaminiques. Bienvenue dans le monde impitoyable qu’est celui des allergies.

 

Les terrasses sont de sortie. Toujours impossible d’y avoir une table mais au moins, elles sont de sortie.

 

On est 2829293482 personnes confinées dans le parc à côté de l’agence, entassées sur les marches parce que la pelouse ne rouvre qu’en mai, mais qu’il fait quand-même assez bon pour aller manger à l’extérieur. Mais qu’il n’y a pas de places en terrasse donc.

 

Les parisiens ont troqué les pizzas pour des salades en vue de leurs vacances en maillot de bain Erès.

 

Les gens s’aiment.

 

Les gens s’aiment tellement que quand tu demandes à un pote dont tu n’as pas de nouvelles depuis quelques mois comment il va il te répond qu’il va bien. Et qu’il se marie.

 

Les gens parfois ne s’aiment plus. Mais il fait beau alors c’est moins grave.

 

Il fait jour en sortant du sport. Il fait jour en allant au sport. Il fait jour en allant au travail. Il fait jour en sortant du travail. Il fait jour tout le temps et on ne s’en lasse pas.

 

Ah. Bon bah du coup il fait forcément jour le dimanche à 7h du matin aussi. Et il fait jour dans notre oeil quand on a oublié de fermer le velux.

 

L’esthéticienne n’a de nouveau plus jamais de créneau de dispo.

 

On découvre les tatouages des gens de l’hiver écoulé.

Mais bon après tout on s’en fout de tout ça, l’essentiel c’est que ce soit le printemps et qu’il y ait ce truc dans l’air qui nous rend tout chose. Pas le pollen, l’autre truc.

Facebook Twitter Email
Ce contenu a été publié dans Mon histoire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.