I STILL CAN’T

 

Bah oui, les choses exaspérantes, c’est comme les vidéos de chatons ; quand y’en n’a plus, y’en a encore.

 

 

Être en chaussettes dans la salle de bain et marcher dans une mini flaque d’eau qui s’était planquée.

 

Quand on écoutait de la musique à deux avec une seule paire d’écouteurs et que la personne tournait la tête et faisait par la même occasion tomber notre écouteur. Je remercie sincèrement, du fond du cœur, le Roger qui a créé les double jacks.

 

Avoir de l’eau qui coule le long de son bras quand on se lave le visage, et mouiller sa manche.

 

Que quelqu’un nous propose un gâteau / bonbon / fruit trop stylé alors que l’on vient juste de prendre un Airwaves force 1000 qui va nous mentholer la tête pendant les 4 prochaines heures.

 

Ne pas pouvoir se désinscrire d’une newsletter parce que le service client ignore nos mails de supplications depuis maintenant 5 ans. Hey UGC, j’espère que vous irez en enfer là où l’on doit regarder des films avec Marion Cotillard en boucle.

 

Marcher sur un truc qui est en plein milieu de la pièce, mais un truc à nous, genre une chaussure, et ne pouvoir blâmer personne, parce que c’est NOTRE chaussure, et que c’est NOUS qui l’avons mise là.

 

Être au téléphone, voir que l’on un double appel, le prendre, et se retrouver avec le mec de Bouygues qui veut nous remercier parce que l’on est une cliente fidèle. Et ne jamais réussir à reprendre l’autre appel. Continue de m’appeler mon gars et je ne vais plus être si fidèle que ça.

 

Les gens qui marchent exactement à la même vitesse que nous dans la rue, genre on reste à la même hauteur, côte à côte pendant 4 minutes comme si l’on était potes, alors que NON, MAIS ALORS PAS DU TOUT.

 

Les gens auxquels on pose une question et qui continuent leur explication, comme si l’on n’avait rien demandé. Mec si je demande c’est que ou j’ai pas compris, ou que ça ne m’intéresse pas, mais quoi qu’il se passe, fais un effort ou j’irai parler à un autre gens.

Genre le mec de Bouygues.

Par exemple.

 

Les gens qui laissent des messages sur notre répondeur. Longs, mais loooooongs. Depuis toujours, je n’écoute que les 10 premières secondes de tous les messages vocaux, parce que je me dis que s’il s’agissait d’un truc vraiment important, ça ressortirait dans les dix premières secondes. On n’a jamais entendu « Oui c’est moi, alors en fait je voulais savoir comment tu allais, comme ça, juste pour papoter, parce que mon iPod nano n’a plus de batterie et que je dois marcher 4 minutes jusqu’au métro, au fait, j’ai lu un truc super intéressant au sujet des olives la dernière fois, tu savais que les olives vertes et noires poussaient sur le même arbre mais qu’elles n’étaient pas cueillies au même moment, d’où leur différence de couleur* ? Ah au fait Richie McCaw a annulé son mariage et emménage dans ta rue aujourd’hui. Bisou. ».

 

Non.

 

 

*Ceci est une histoire vraie. Et ouais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Twitter Email