Les critères

 

Quand on cherche un appartement, on a toujours des critères à cocher sur seloger : murs blancs, parquet, poutres apparentes, cuisine ouverte, plus de tant de surface, étage, loyer max, charges incluses, place de parking, arrondissement…

Et tant qu’on ne trouve pas la pépite qui nous plaît, on attend. Parce que l’on ne se voit pas signer pour un 18m2 dans le 20ème alors que l’on cherchait un duplex à Wellington.

 

Genre, normal.

 

Quand on cherche des sneakers, on sait souvent quelle marque / modèle / couleur / pointure / édition on veut, et on ne va pas acheter des Géoxlachaussurequirespire jaunes en 41 alors que l’on cherchait des Gazelle bleues en 37 1/3

 

Quand on veut un latte soja sans sucre venti, on ne va pas repartir avec un tall macchiato supplément chantilly.

 

Quand on… bon vous avez compris le truc ? On a en tête des critères, que l’on ne modifie pas, parce que quand on a quelque chose en tête, compliqué de nous faire changer d’avis. Parce que je sais pas vous, mais quand j’ai envie de m’enquiller des gyozas, le mec qui me fera manger une pizza à la place, il n’est clairement pas né.

 

Mais concernant les êtres humains, comment ça se passe ?

 

Un peu à la manière des choses rédhibitoires, on a tous des critères, inscrits au marqueur indélébile sur un post-it dans notre tête, bien calé au chaud entre le post-it ‘’changer l’ampoule de la salle de bain’’ et celui qui crie ‘’ÉDITER NOS BILLETS D’AVION !!!’’.

On pourrait croire que c’est un truc féminin, mais n’allez pas vous planquer vous là-bas, parce que je sais de source masculine sûre, que les mecs aussi ont des critères, et franchement, ils sont aussi chelous que ceux émanant de nanas, et visiblement les mecs sont tout aussi intransigeants. Quitte à ce que parfois, ce soit franchement discutable.

 

Ouais.

 

J’ai personnellement l’équivalent de trois tomes de post-it concernant mes critères, mais parfois, je me dis que je pourrais alléger de quelques pages en trouvant des solutions, histoire de faire de la place pour de nouveaux mémos peut-être plus importants, comme ‘’Prendre RDV détartrage annuel’’, ‘’Faire débloquer nouveau téléphone’’, ou encore ‘’changer LES DEUX AMPOULES de la salle de bain’’.

 

Je vous propose donc une liste de critères entendus via des amis dont je tairai le nom, histoire de garder lesdits amis, des inconnus dans la rue, ou encore dans ma tête, ainsi que leurs solutions.

 

Non je plaisante, je vous donne juste les critères, pour les solutions vous vous démerdez les gars, vous avez cru que c’était Cosmopolitan ici ou quoi ?

 

 

Il doit être bilingue Français / Anglais. Au moins. Mais s’il pouvait également parler Russe / Italien / Espagnol pour m’apprendre, ce serait coolos.

 

Elle doit avoir les cheveux bouclés. Naturellement.

 

Elle doit être féminine, mais sans chichis. Genre ne pas porter de jeans.

 

Il doit avoir les yeux bleus. Et pas de lentilles hein.

 

Il doit aimer les musées chelous. Ou du moins m’y suivre.

 

Il doit aimer les dessins animés.

 

Elle doit aimer les jeux vidéo.

 

Il doit aimer les soirées Les Anges / Pringles

 

Il doit connaître les paroles de ‘’Imagine’’ de John Lennon.

 

Il ne doit jamais, JAMAIS écrire « ^^ »

 

Elle doit habiter à Paris intra-muros.

 

Il doit avoir un cou à la Mike Trout (coucou Mikey, ça c’est moi ! Change rien)

 

Il doit peser AU MOINS 80 kilos pour que j’aie l’air mince à côté de lui.

 

Il doit rire à la blague du pingouin. Fort. TRÈS FORT.

 

Elle doit boire. Ou du moins ne pas me dire que moi je bois trop. Parce que sinon elle va me voir quand je suis bourré et elle va se barrer en courant.

 

Il doit faire ou avoir fait du sport à haut niveau. Et pas de badminton. Genre un sport ou ça s’abîme.

 

Il doit aimer le rugby. Soutenir les All Blacks et le Racing.

 

Elle doit avoir des gros boobs.

 

Il doit aimer manger. Mais ne pas piquer dans mon assiette. Mais me laisser piquer dans la sienne. Et sans râlouiller.

 

Il doit dormir en silence. Vampire style. Bras croisés, pas de ronflements, pas de respiration reloue, pas de bonds qui me réveillent.

 

Il doit aimer les vieux films en noir et blanc. Ou ne pas y être hermétique. Hitchcock est ton ami.

 

Il ne doit pas avoir de compte Frichti / Take Eat Easy / Foodora / Heetch / Uber pour que je puisse le parrainer.

 

Elle doit aimer explorer le monde, et pas seulement depuis un hôtel 5 étoiles.

 

Il doit lire.

 

Il doit avoir un problème d’élocution. Un petit truc, une manière de prononcer bizarre, un zozotement mignon.

 

Elle doit aimer ma mère.

 

 

 

 

La tolérance, c’est important.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Twitter Email