Scary shit

C’est bientôt Halloween.

Ca sent le pumpkin spice latte à 6 euros chez ces escrocs de Starbuck’s, les feuille mortes par terre sur lesquelles nos Air Force glissent un peu trop souvent, les queues infinies devant tous les magasins qui vendent du faux sang à 12€ le centilitre, le diabète au coin de la rue et les “et toi tu te déguises en quoiiiii” à chaque pause dej.

Mais, même si Halloween reste une fête géniale, j’ai l’impression qu’entre les sorcières classiques, les écolières zombies slutty et les mecs qui ont mis un malheureux masque de Jason et arraché leur tee shirt blanc pour laisser apparaître leur bout de biceps — quand biceps il y a — les déguisements n’effraient plus vraiment personne, sauf ceux qui découvrent leur taie d’oreiller le lendemain alors qu’ils ne s’étaient pas démaquillés.

Pourtant, des trucs qui font peur, il y en a un paquet en 2018, non ?

Trump

 

La queue le 1er du mois aux bornes Navigo

 

Touche pas à mon poste

 

Vu à 23h56

 

Hello, on peut boire un verre dans la semaine ? J’ai besoin de te parler.

 

Les nanas de 34 kilos qui portent des dad shoes Fila

 

Jair Bolsonaro

1h44 de « OMAGAD ATTENTION DERRIERE TOI MAIS KILESTCON MAIS NAN VOUS SEPAREZ PAS BORDEL » devant Halloween, pour 4 jours de nuits blanches derrière

 

Le bruit d’un iPhone qui tombe sur le parquet quand on fait son lit

 

La queue chez Benedict le dimanche matin

 

Les grèves des compagnies aériennes pendant les vacances

 

Les Galeries Lafayette le samedi

 

La Manif pour tous

 

“Je t’aime”

 

La roulette multicolore Apple sur un fichier que l’on n’a pas enregistré depuis 45 minutes

 

Alad’2

 

La ligne 13. Tout le temps.

 

Flight delayed

 

Les messages de bourrés que l’on a envoyés et que l’on “découvre” le lendemain

 

Un cheveu blanc que l’on voit dans le miroir

 

Les reportages L214

Alors, trick or treat les gars ?

Facebook Twitter Email