SUMMERTIIIIIIIME

Les-meilleurs-tweets-concernant-la-canicule-2015

Quand il fait chaud à Paris, c’est un peu comme quand quelqu’un qui ne lit jamais la presse (comme moi) (sauf Vogue) (si, c’est de la presse) lit un article dans Direct Matin, il se sent (trop) concerné, et s’estime alors être investi d’une mission ; celle d’en parler à tout le monde. Tout le temps.

 

« Il fait chaud hein, oulalaaaaaa »

« Dis-donc demain ils annoncent 39° tu te rends compte »

« Bah ouais je me rends compte, j’ai fait les Fijis. BITCH. »

« Tu t’habilles comment toi dans ces cas-là ? »

« Bah je te dirai bien que je viens en maillot imprimé palmiers mais j’ai peur que ça fasse désordre »

 

Moi j’aime bien la canicule.

 

En fait non je déteste ça, je ne suis pas totalement frappée. Mais ce que j’aime bien, c’est voir le temps s’arrêter, les gens avancer, hagards, la frange collée au front comme un Malabar sous une semelle de Stan Smith, plus personne ne court dans les escalators, TOUS les gens sont sur la file de droite, personne ne râle parce que ça demande trop d’énergie et donc ça finit par faire transpirer.

 

On a cette impression de vacances, alors que l’on continue pourtant de bosser. Ça sent le monoï dans la ligne 13, entre deux odeurs franchement pas cool, certes, on peut sortir même le lundi, on redécouvre les Mr Freeze, et ça, c’est coolos.

 

Du coup, à chaque période de canicule, soit environ une fois tous les 12 ans à Paris, les mêmes conversations reviennent, laissant croire au reste du monde que la seule chose dont on sait parler, c’est d’Evelyne Dhéliat.

 

Et ce qui me tue, en plus de cette chaleur (non mais 39°c, c’est fou non ?) (lol), c’est que les marronniers, c’est toujours chiant : la chaleur estivale, la rentrée des classes, le dernier bouquin de Guillaume Musso, les cadeaux de Noël, la neige à Marseille.

Pourquoi ne peut-on pas parler pendant trois jours du dernier épisode de Bloodline, de la coolitude de la pastèque, de l’importance de la tranche de citron dans le Long Island ou des techniques pour ne plus se couper avec les feuilles de papier qui croisent notre chemin ? Les trucs utiles et intéressants quoi.

 

Bien à vous, et du ventilateur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Twitter Email